n°4 LECTURE PARTAGÉE: un passage de “Numéro 11” de Jonathan Coe

Jonathan Coe est un écrivain britannique né en 1961 qui doit sa notoriété à la publication en 1994 de "Testament à l'anglaise", son 4ème roman. Depuis 30 ans son oeuvre montre l'évolution de la société du Royaume Uni après les réformes imposées par M.Thatcher et T.Blair, jusqu'au Brexit dont il est question dans "le Coeur de l'Angleterre" (Middle England) publié en 2018. Dans "numéro 11" (2005) il reprend certains personnages de "Testament à l'anglaise" pour un nouveau tableau du Royaume Uni 20 ans plus tard.

Page 299 : "Je m'appelle Livia et je viens de Bucarest (...) Je vis à Londres depuis plus de cinq ans , et je promène les chiens des très riches tous les jours. La plupart de mes clients habitent Chelsea. J'y habitais moi-même jusqu'à une date récente, mais les loyers ont tellement grimpé que j'ai dû m'installer à Wandsworth. Depuis, tous les jours, je prends l'autobus pour franchir le fleuve.Quand on passe le pont, je regarde par les fenêtres, et, au fil des arrêts, les signes de richesses s'affichent toujours davantage le long des rues, on sent flotter dans l'atmosphère l'odeur acide de l'argent. Je descends au Chelsea and Westminster Hospital et, de là, je me rends à pied aux Boltons. Les maisons y sont vastes et magnifiques. Des jardins bien entretenus se cachent derrière les murs, aussi chics et courtoisement dissuasifs qu'un vigile dans un night-club très fermé. Des caméras de surveillance poussent parmi le lierre et les platanes. Ma première visite de la journée m'amène devant l'un de ces murs. Une petite porte verte conduit

traduction Josée Kamoun chez Gallimard