Conférence : Berlin entre désir et mémoire samedi 1er octobre à 15 h à la médiathèque

Intervenant : Michel Jacquet

page de couverture du livre de M.Jacquet

Berlin ne se donne pas au premier regard et reste largement impénétrable pour qui ne sait pas l'aborder. Il faut aller au-delà d'une certaine rudesse, liée à l'histoire, au climat ou à l'architecture, pour l'apprécier.
Car si l'on peut voir en elle une ville de nature, de loisirs et de fêtes, une ville inventive, habile à se régénérer et à se transformer, on ne saurait oublier non plus les tragiques épreuves subies au cours d'un siècle saisi par la démence.
Si les villes ont une âme, celle de Berlin, aujourd'hui apaisée et joyeuse, reste cependant indissociable de son passé tourmenté. Ce livre invite son lecteur à une approche complexe et subtile d'une métropole redevenue très influente, une destination aussi proche que mal connue

Michel Jacquet est né en 1955 à Bourges où il fréquente le lycée Alain-Fournier et passe son baccalauréat en 1972. Licencié ès lettres en 1975 à l'Université d'Orléans, il obtient une maîtrise ès lettres en 1976, dans cette même université sur le thème 1848 et les écrivains. Après cinq années comme enseignant-coopérant en Algérie, il revient enseigner à Bourges et obtient en 1999 un doctorat ès lettres à l'Université d'Orléans sur le thème Une vision romanesque de l'Occupation. Ironie et dérision dans le roman sur l'Occupation. Cette thèse est éditée en 2000 sous le titre Une Occupation très romanesque. Il se consacre ensuite à différents ouvrages portant sur la représentation cinématographique des conflits du XXe siècle et participe à de nombreux colloques et conférences en France et à l'étranger, notamment dans des Instituts culturels français en Allemagne, en Espagne et en Autriche. Dans une approche pluridisciplinaire, il met en évidence le rôle que tiennent certains films dans l'écriture et la réécriture de l'histoire. (cf livre.ciclic.fr)

A lire également